9

Cet accouchement de mes rêves

Salut ma poule,

tu peux pas savoir comme ce deuxième accouchement a été différent du premier. C’est pas compliqué c’est le jour et la nuit.

Pourtant je le sentais moyen vu que le premier s’est plutôt mal passé, du coup j’avais une trouille bleue de revivre cette cata. J’ai même été assez mal à un moment donné parce que j’avais bien les miquettes de revivre un déclenchement (déclenchement = le démon) je t’en reparlerai plus tard ma poulette, j’ai même été voir une psy, bref.

Your_WHAT_

Bon allons y, go, go, go accouchement!

Nous sommes donc quasi à un mois de mon terme, je vais me pieuter. Vers minuit et demi je me relève pour aller au chiottes, puis je me recouche.

Là ouuuuuuuuuuups quel est ce liquide qui me coule de partout?!! (non je ne me suis pas pissée dessus grosse crado va!)

Ça ressemble fort à une perte des eaux me dis-je. Sauf que là je suis à un mois du terme, c’est quoi ce bazar?

Et là je pense joyeusement à cette sage-femme qui m’avait dit que c’était assez rare qu’une femme perde les eaux d’entrée de jeu quand l’accouchement est imminent, souvent il y a les contractions avant. Et que finalement on voit surtout ça dans les films. Bon ben mon fœtus souhaite visiblement faire comme dans les films là…

Je descend fissa voir le padre pour le prévenir. (il glandait était joyeusement sur son PC pour changer…). Bon ben là faut aller à la mater pas le choix. Je suis déçue je voulais passer le plus de temps possible en travail à la maison gniiiiiiiii.

J’appelle mes parents pour qu’ils viennent garder le Pepito. J’appelle une fois, pas de réponse. Deux fois, pas de réponse. Rhaaaaa mais qu’est ce qu’ils fabriquent? Trois fois, ouuuuuf ma mère répond la voix chargée de sommeil, ils partent. Ils étaient sensés tenir le portable allumé dans la chambre les bougres mais le facétieux foetus (essaye de dire ça 10 fois de suite très rapidement huhu) arrivant d’avance visiblement le portable était je ne sais où. Pendant ce temps les contractions apparaissent, mais elles sont très supportables. Je file prendre une douche et finir de préparer ma valise (c’est le bordel, il manque plein de truc vu que j’avais un mois devant moi j’étais large).

Au bout d’un quart d’heure les contractions deviennent TRES douloureuses, au point qu’à chaque fois je m’agenouille au sol pour gérer et je m’imagine flotter dans les nuages. Note donc que j’ai la contraction poétique.

Je fais ma malinette mais là je balise un brin parce que ça fait juste 3/4 d’heure que je contracte et c’est déjà très beaucoup plein douloureux, je me dis déjà que je veux la péri, là maintenant sur la table la cuisine, je le sens mal ce projet de naissance bordel.

Puis mes parents arrivent, on part dans la nuit noire et obscure glaciale et le brouillard. Il fait 3°C j’ai les cheveux mouillés ça caille du cul. Le padre a ordre de ralentir à chaque contraction parce que les soubresauts de la route sont une torture.

Arrivés devant la maternité, on se trompe d’entrée bien sûr tels les boulets intergalactiques que nous sommes, heureusement le brave gardien nous ouvre l’entrée principale, je l’aime, sans lui nous aurions du faire tout le tour de l’hôpital alors que je dois m’arrêter toutes les 5 minutes pour gérer la contraction en m’agenouillant.

Nous sonnons ENFIN à l’interphone de la mater: « Oui c’est pourquoi? » répond une voix…. « euuh ben c’est le livreur de plats chinois » ai-je envie de répondre. On est à la maternité ou bien? « C’EST POUR UN ACCOUCHEMENT! »

Une sage-femme débarque et dès que je l’ai vue elle m’a plu, un bon feeling quoi. (je l’appellerai Viviane)

Elle nous passe en salle d’examen, m’examine, et constate que j’en suis déjà à 8!

J’en suis totalement abasourdie, depuis ma perte des eaux il s’est passé une 1h15 et je suis déjà à 8. C’est franchement motivant parce que j’ai hyper mal mais du coup le travail est bien avancé.

3769de19-8beb-4413-a3ac-a46f7740bd4b_20130603_NPPA-CBD_00024381

J’accouche bientôôôôôôt

Viviane nous passe direct en salle de naissance. Quand je rentre dans la salle je vois qu’il y a une table d’accouchement point barre. Sauf que je sais qu’il y a une salle avec un tabouret d’accouchement. Je demande à la sage-femme si la salle au tabouret est libre. Yes! Elle est libre!

On change de pièce, dans cette salle « nature » y’a un tabouret d’accouchement, un lit classique avec les étriers (beeeeeerk) et un lit-canapé pour accoucher également ou gérer le travail, aux murs une grande fresque représentant un paysage exotique c’est mieux que le mur gris quand même.

Je demande: « Je pourrais accoucher sur le tabouret? » « Oui si vous voulez! »

Moi (le cœur rempli de reconnaissance, kir sur toi pour toujours petite sage-femme): « C’est vrai vous voulez bien?!! » « Ben oui! »

Et ouais car sache que certaines sage-femme refusent tout bonnement que tu choisisses ta position d’accouchement (ce qui est parfaitement honteux d’ailleurs, savais-tu que la position allongée sur le dos décuple la douleur?).

Je te montre le bazar:

Donc tu vois une sorte de tabouret en forme de U, avec un grand « tissu » devant pour se tenir et derrière une chaise pour que le papa puisse s’installer et soutenir la mère, faire des massages etc…

Du coup devant le bousin j’hésite entre le tabouret et le lit-canapé, la sage femme me dit « Faut que vous choisissiez tout de suite entre les deux parce qu’une fois dessus vous n’aurez plus envie de bouger » (elle avait bien raison)

Je choisis le tabouret. Et c’est là que je vais pondre mon Globule.

La suite bientôt…!

Rendez-vous sur Hellocoton !

6

THE Projet de naissance

Bon je sais je devais te parler accouchement ma brave lectrice. Et puis finalement faut quand même que je te parle du projet de naissance que j’avais présenté à la maternité avant.

En gros il ressemble au précédent que j’avais pour le Pepito (là), sauf que je l’ai disons « allégé » et surtout je suis bien moins radicale au sujet de la péridurale. Faut dire qu’après mon accouchement poucrite du Pepito je suis devenue plus cool vis à vis d’elle. Des fois je l’ai même souhaitée lors de mes douleurs menstruelles, et aussi la fois j’ai explosé mon petit doigt de pied dans une plinthe huhuhu.

 Voici donc la bête:

Projet de naissance

Voici mes souhaits pour la naissance de mon enfant, j’ai bien conscience que tout cela ne sera possible que si l’accouchement se déroule sans problème.
Merci à vous de m’expliquer vos gestes médicaux et de me prévenir avant de les pratiquer.

-Le travail:

-Je souhaite être libre de mes mouvements.
 Soit avoir le monitoring en discontinu, ou bien le monitoring ambulatoire.
 -Je souhaite avoir un cathlon bouché ou une voie d’abord. (je ne souhaite pas être perfusée) .
 -Je souhaite essayer d’accoucher sans péridurale (du moins essayer de tenir le plus longtemps possible sans), si je venais à en demander une j’aimerais que mon choix me soit rappelé.
-Je souhaite pouvoir boire (éventuellement manger).
 

-Déclenchement
-Je ne souhaite pas (dans la mesure du possible) de déclenchement de l’accouchement.
 (Pas de décollement des membranes ou une rupture de la poche des eaux.)

-Accouchement :
-Je souhaite accoucher dans la position de mon choix, accroupie dans l’idéal.
 -Je ne souhaite pas d’épisiotomie sauf si danger pour le bébé ou pour moi, je préfère une déchirure.
 

-Naissance :
 -Attendre que le cordon cesse de battre avant de le clamper.
 -Que mon bébé ne soit ni sondé, ni aspiré sauf si problème.

 
-Ensuite…
 -Si besoin d’une révision utérine je souhaite être anesthésiée.
 -Idem en cas de déchirure (ou bien d’épisiotomie) je souhaite être anesthésiée pour être recousue.

Je suis donc allée présenter ce projet de naissance à la maternité sur les conseils de la sage-femme qui a fait mon suivi de grossesse.

Faut savoir qu’à la maternité où j’accouche il y a des affiches partout intitulées « Projet de naissance », quand j’avais vu ça ma curiosité fut piquée au vif, j’ai cru un instant que la mater proposait aux femmes de rédiger leur projet de naissance avec un soignant pour un accompagnement parfait lors de la naissance.

Tu vois ambiance licorne hippie dans mon cœur >> MOUHAHA

Bien évidemment je ne suis que niaiserie, en fait c’était un discours paternaliste bien moisi du style:

« Hé là, toi femme enceinte! On sait que y’a une mode ridicule qui consiste à venir nous donner tes souhaits lors de ta ponte, par le biais de ce que tu appelle un projet de naissance. Sache que ça nous emmerde, on aime bien faire comme on veut nous, et cette mode nous agace passablement. Mais comme on peut pas ouvertement te dire FUCK prout, merci donc de venir nous présenter ton projet de naissance avant le jour J histoire qu’on s’assure que tu ne veuilles pas accoucher dans la baignoire avec des dauphins et des mérous. »

Signé: Le chef de service (j’ai bac +54 incline toi devant moi)

Ambiaaaaaaaance

doc1

                    Pierre- Josette gynécologue à Pouillette en Brie                                                                          source

 

J’ai donc pris RDV avec la sage-femme cadre du service pour lui présenter mon projet. Et ma foi ça a été un moment sympa, elle a tenu a ce que je lui présente oralement mon projet au lieu de le prendre et le lire. Comme ça ça fait un peu présentation d’exposé (nooooooooooooooon!!). Mais en fait ça a été l’occasion d’échanges sur l’accouchement physiologique. Au final mon projet était tout à fait réalisable selon elle, après elle ne pouvait me promettre que tout serait respecté car selon les soignants présents le jour J certains pouvaient se montrer plus ou moins ouverts.

J’ai été agréablement surprise par cet échange qui était à l’inverse du discours tenu sur l’affiche sus-citée. En sortant j’ai croisé les doigts pour tomber sur quelqu’un comme elle le jour de mon accouchement.

T’ai-je déjà dit que j’aime les sage-femmes? Par contre boooouh les gynécos, je ne leur souhaite que des ersatz de rocher Suchard, oui je suis dure mais bordel ils l’ont cherché aussi!

Rendez-vous sur Hellocoton !

8

Ma sage-femme d’amour

Salut ma poule,

pendant ma grossesse j’ai été suivie par une sage-femme. Grand bien m’en a pris.

midwife12Louisette I love you

Tu vois à la base je suis pas fan fan du gynéco (gygy comme ils disent sur les forums, moi je dis pas gygy je trouve ça niais).

Pour moi le gynéco c’est souvent un ou une gynécon(ne), c’est pas de ma faute mais j’ai du mal avec eux, j’ai eu une gynéconne si tu savais mon dieu comme elle était conne. Pas un sourire, pas un mot sympa (même dans les moments difficiles, je t’en parlerai peut-être quand on sera plus intimes poulette).

En puis contredis-moi si pour toi c’est différent, mais chez TOUS les gynécos que j’ai vu j’ai attendu au mieux 45 minutes dans la salle d’attente, (au pire 2 heures) pour un RDV d’à peine 15 minutes, merci ça fera 55 euros!

Quand le Pepito a pris place dans mon utérus, j’ai voulu être suivie par un gynéco non pas parce que ça me plaisait mais parce que le gynéco lui il a l’appareil pour faire les échographies et comme je flippais ma mère de faire une fausse-couche ou une grossesse extra-utérine ça me rassurait.

Sauf que quand j’ai téléphoné pour prendre un RDV je me suis fait subtilement envoyé chier (non mais c’est moi ou chez les secrétaires de gynéco l’amabilité c’est optionnel?). Quand j’ai vu ça je me suis dit FUCK LES GYNECO et j’ai appelé un cabinet de sage-femmes.

La sage-femme elle a pas de secrétaire, rapport au fait qu’elle demande pas 100 € à chaque consultation donc tu laisses un message sur son répondeur et elle te rappelle.

2 heures après une adorable sage-femme (on l’appellera Louisette) me recontacte, elle me donne un RDV pour la semaine d’après, j’en pleure d’émotion. Louisette elle te prend à l’heure, elle a un cabinet super chou, tout cosy, tu te sens bien chez elle, tu te dis que la prochaine fois tu vas venir en chaussons. Alors que chez l’gynéco c’est froid, aseptisé et y’a pleins d’instruments de torture.

Louisette elle m’a gardé 1 HEURE en rendez-vous, voui voui 1 heure! Elle a pris le temps de causer avec moi, de m’écouter j’avais l’impression que j’étais pas qu’un bout de viande d’être importante. Tu sens bien que Louisette elle kiffe son job, elle est gentille, disponible, elle blague, tu te sens en confiance tu oses même poser des questions gênantes.

Un truc sympa, chez elle y’a pas d’étriers pour les examens, tu poses un cuissot sur un ballon et l’autre sur sa jambe. C’est tout con mais franchement quand tu vois ça ça donne pas envie quand même.

z403360Beeeeeeeeeeeeeeeeerk

Attend c’est pas fini, elle est formée à l’homéopathie en plus, merci pour le NUX VOMICA my friend qui a limité la gerbouille.

Louisette elle travaille avec sa copine sage-femme Jeannette, j’ai donc eu aussi affaire avec Jeannette pour les cours de préparation à l’accouchement et là aussi c’était super. Les cours étaient dynamiques, pleins d’humour, Jeannette nous a filé plein de tuyaux pour le séjour à la maternité, l’allaitement, la vie après l’arrivée de bébé et ça m’a bien servi je dois dire.

Même encore maintenant, en cas de souci avec bébé hop un coup de fil à Jeannette et Louisette et l’une d’elle me recontacte pour en discuter.

Nan franchement y’a pas photo, pour une grossesse sans problème particulier faut bien avouer que la sage-femme c’est l’idéal.

J’avais lu une fois ch’sais plus où qu’être suivie par un gynéco pour une grossesse normale c’est comme embaucher un pédiatre pour faire du baby-sitting, trop classe l’idée non?