4

Les joies de la grossesse (arnaque inside)

Bon ma brave bougresse je t’ai déjà dit que je suis encloquée depuis quelques mois, ce n’est pas de tout repos tu sais et le pire dans tout ça quand même c’est que je peux pas compenser avec un kir.

Au départ je fus toute frétillante en voyant mon test de grossesse positif (gniiiiiiiii) je l’avais acheté en secret et je le brandis fièrement sous le nez du padre en lui disant « Tu veux voir un truc marrant?! » Bon après c’est pas de l’annonce romantico-chialante mais le projet bébé étant là j’allais pas organiser un flash mob pour lui annoncer non plus.

C’est fourbe la grossesse, au début t’es jouassouille, PUIS apparaissent les nausées et leurs cop’s les vomissements…

vomibleuarg

                                  Bleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuuuuaaarg       (source)

Les nausées sont des garces, par exemple j’avais une méga grosse dalle, puis devant mon assiette: bof ça me dit rien bleuarg, les aliments que j’adorais d’habitude me faisait l’effet d’une assiette de navets bouillis (autant se petit-suicider quoi).

Un jour j’ai une l’idée lumineuse d’éclater sur la vitre de la cuisine une fucking mouche (les mouches c’est crade et ça chie partout), j’ai eu le bout goût d’exploser cette mouche si violemment que des boyaux de mouches s’étaient éparpillés autour du cadavre. A la vue de ce spectacle fort ragoutant j’ai été prise de telles nausées que j’ai fini allongée sur le carrelage à demi-agonisante (ça m’apprendra tu vas me dire).

Bon les vomissements pour moi se sont globalement limités au soir: l’épreuve de la brosse à dents ma brave dame, toi même tu sais. C’est mieux que de vomir sur ses collègues en journée quand même.

Après évidemment y’a aussi cette putain de fatigue, au début bien présente: »beuheuheu je suis fatiguééééééééééééée tu te rends pas compte » chialée devant le padre.

Maintenant je dois faire avec les insomnies moisies du slip, deux à trois heures par nuit à tournicoter comme un asticot moldave. Pour la plus grande joie du padre qui me jette des regards noirs au petit matin, « Plains toi au foetus lui dis-je » bizarrement il insiste pas huhu.

Et pour ponctuer le tout j’ai testé pour toi le lumbago spécial femme enceinte, et ben bordel ça pique un peu, j’étais une mamie recroquevillée qui devait pousser une chaise devant elle pour se déplacer (oui oui tel un déambulateur).

So glam la grossesse…Et dire qu’il y’a des femmes qui n’ont aucun désagrément de grossesse (elles vont le payer car leur enfant sera goth-satanique dès la maternelle MOUHAHAHA VENGANCE!)

Bon après je vais pas faire mon ingrate, je sais que tout ça est temporaire et que j’ai de la chance d’être enceinte (j’ai attendu le Pepito 2 ans et j’ai connu la PMA donc prout) cependant les maux de la grossesse c’est tout de même fort chiant.

Que celui qui compatit à mon malheur m’envoie des chocolats (noir avec noisettes merci) ou la formule secrète du kir sans alcool qu’on dirait un vrai kir avec alcool merci ma poule.

 Rendez-vous sur Hellocoton !

10

Et c’est reparti

Bon t’as vu l’image là? T’as compris hein? Hein?

Gniiiiiiiiiiiiiiiiii je suis toute de ventre parée. Hé ouais le Pepito sera grand-frère dans les alentours de la mi-mars (alors oui en 2017 hein, je sais pas pourquoi certaines personnes me demandent ça, je ne suis point une éléphante faut arrêter la gnôle les gars).

Je flippe légèrement ma race parfois, mais bordel comment on fait pour gérer deux mômes à la fois? Dis moi que c’est finger in the nose et qu’à troizan le Pepito va s’auto-emmener à l’école et me préparer un bœuf bourguignon pendant que j’allaiterai le nouveau venu…

Sinon le bébé ventral m’a donné quelques joies à base de nausées et vomissements joyeux, mais également un siouper lumbago, le Pepito a bien proposé de mettre un pansement sur mon dos mais franchement j’ai pas senti la différence tssssss.

Bon allez je reviendrai pour te narrer mes folles aventures baleinesques, il est 11h39 j’ai faim et j’ai du gâteau au chocolat dans un coin qui m’attend, je ne peux lutter plus longtemps.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15

Une histoire de caca

Salut la gueuse, tu sais je me suis aperçue que quand même devenir parent ça te déchochotise sec la tronche.
Je m’explique (étant donné que le verbe déchochotiser n’existe pas).
L’autre jour alors que je narrais à ma sœur (qui n’a pas point d’enfant, je précise) une de mes palpitantes histoires de caca dont le Pepito est le héros  (ça va de : caca dans le slip, à caca à la piscine …) j’ai bien vu qu’elle tirait la gueule avec un air mi-dégoûté mi-consterné qui sentait le « Mais putain la frangine elle a pas bientôt fini de me parler ENCORE UNE FOIS de caca ».
Et là j’ai eu un vieux flash-back pourri où je me suis revue en vingtenaire toute pimpante fraîchement arrivée dans ma boîte ou je côtoyais beaucoup de jeunes mamans qui parlaient sans arrêt des vomi-caca-pipi de leurs mioches, et faut bien bien avouer que cela m’exaspérait au plus haut point. La vérité m’apparut totaly naked : Moi aussi je fus une chochotte qu’un rien dégoûte.

10b8aff1c738985bd2ef78ac0ed4bf8b

                           Beeeeeeerk

D’ailleurs quand j’étais jeune si jamais je sortais « Beeeeeeeerk le chien à pissé par terre dégueuuuuu » ma mère me sortait illico un « Oh fais pas ta chochotte, tu verras quand t’auras des enfants ! »
Cette brave femme avait bien raison. Quand tu t’es fais pisser, chier et vomir dessus à différentes reprises quand même tu fais moins ta mijaurée prout-prout.

Du coup je pense qu’il faut que je sélectionne mon public quand je raconte mes histoires de dégueuli, caca, pipi etc…
Par exemple dans ma famille il vient d’y avoir une naissance, ben tu vois je me suis empressée de raconter toutes mes histoires de caca en stock aux jeunes parents et j’ai bien vu que j’ai eu un succès fou lors de la soirée. Note donc: le caca ça créé des liens.

Du coup si t’es encore là (vu la haute teneur philosophique de cet article ça serait bien miraculeux) je vais te raconter the histoire de caca, celle qui m’a traumatisée au dedans de moi-même et qui fait que je ne suis pas prête de retourner à la piscine de sitôt avec le Pepito.

Mon histoire s’intitule :

Le Pepito et la matière obscure dans la piscine.

Du coup c’est tellement dégeu que je vais censurer l’histoire, donc à chaque fois que je vais parler de caca je vais utiliser le mot salsifis (ce qui revient au même on est bien d’accord).

photo-66

                                  Le salsifis maudit (avoue qu’il y a une ressemblance là)   source

Un jour avec ma sœur (encore elle) nous décidâmes d’emmener le Pepito à la piscine, comme il était tout juste propre je l’avais tout de même doté d’une couche spéciale piscine. Nous barbotâmes donc joyeusement durant un certain temps. Soudain je vis une traînée marron liquide qui suivait le Pepito dans ses déplacements aquatiques. Je ne pouvais le nier : le Pepito avec fait salsifis dans sa couche.

J’étais aux abois. Au passage merci bien les couches de Décathlon qui soit disant retiennent les salsifis dans la couches> mon cul oui !

En catastrophe je chope le mioche qui bien sûr hurle car lui il voit pas le problème de patauger dans la piscine le cul plein de salsifis.
Je sais qu’il y a une douche dotée d’une cabine (UNE SEULE PUTAIN) et forcément elle est prise par deux sales gamines qui s’amusaient à prendre une douche en vidant littéralement leur Ushuaïa car putain c’était une soirée mousse là dedans.

Je leur jette mentalement un sort pour qu’elles chopent de l’acné plus tard et que Enzo les trouve trop moches.
3 heures après elles sortent et enfin je m’engouffre dans la douche pour changer le Pepito. Là je demande si ça fait pas au moins 15 jours qu’il a pas fait salsifis parce que putain y’a de la matière. Je retire la couche et nettoie tant bien que mal le salsifis qui part avec l’eau de la douche.
Y’a du salsifis partout c’est horrible . Et comme la douche n’est bien sûr pas fermée en bas toute l’eau chargée de salsifis part vers les autres douches. Vision d’horreur pour les autres usagers de la piscine. Les sales gamines qui étaient reparties prendre une douche (WTF) lançaient des regards lourds de sens à ma sœur qui m’aidait dans ma galère en me passant les affaires du Pepito, j’espère qu’elles ont bien pataugé dans le salsifis de mon fils MOUHAHAHA.

Tu comprends donc que depuis cela je n’ai jamais remmené le Pepito à la piscine, j’ai comme une légère appréhension vois-tu.

T’es encore là lectrice ? Pitié je ne veux plus souffrir seule, raconte moi tes histoires de caca !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

5

DIY: Oeuvre d’art pas kitsch par un artiste de deuzan

IMG_4223

Oïl les gens,

le Padre a bien de la chance voyez-vous, la vieillesse l’ayant fauché de fouet (il a fêté son anniversaire quoi) le Pepito et moi avons décidé de lui offrir un présent de toute beauté et unique. Nous avons donc comploté pour fabriquer une création pépitesque de type œuvre d’art époustouflante.

Pour cela il faut:

-Des feuilles de canson (plein plein)

-De la peinture acrylique

-Un cadre tout con

-Un enfant d’envion 2 ans et demi

-Une maman ou un papa possédant une certaine dextérité en ce qui concerne le nettoyage de projections de peinture sur divers supports

-Un ciseau, un crayon à papier, un tube de colle ET un petit pot à épices (tu vas voir pourquoi, bordel attends 2 minutes!).

Tout d’abord j’ai demandé au Pepito de réaliser des œuvres picturales à la peinture, il s’est exécuté de bonne grâce: (et moi j’ai épongé la peinture sur le carrelage)

IMG_4170

Ensuite j’ai pris le petit couvercle d’un pot à épices (le petit bidule orange là) et j’ai fait des cercles sur les peintures pepitesques.

IMG_4173

IMG_4172

Puis découpage, j’ai fait en tout 20 petits cercles, et là j’ai réalisé que bordel de b*** c’est pas simple de faire des cercles parfaits (regarde pas de trop près steup)

IMG_4174

Ensuite j’ai peint totalement une feuille A4 en noir:

IMG_4176

Enfin j’ai collé mes petits cercles en rang, en essayant d’harmoniser les couleurs, par contre j’ai mesuré que dalle j’y suis allé à l’arrache dans l’espacement des bousins, faut pas venir mesurer quoi.

IMG_4195

IMG_4218

TADAAAAAAAAAAAAA!

Le padre ne fut pas peu fier de recevoir ce cadeau design signé d’une petite main potelée.

Ça claque hein?

Tiens ça me rappelle ça, que le Pepito avait fait quand il avait 9 mois: LA

Allez besos del amor les gens

Rendez-vous sur Hellocoton !

7

Un week-end sans gosse

Chers tous,
ce week-end avec le Padre on était au calme, mais alors au calme !

texas-couple-drinking-winesource

A la base tels les pochetrons patentés que nous sommes, on devait aller écumer un salon de la picole et de la bonne bouffe qui se passait non loin de là, on avait donc demandé à mes parents s’ils voulaient bien garder le Pepito.
Ma mère s’est limite roulée au sol de joie.

(j’en ai donc conclu que sa réponse était positive).

Faut dire qu’on laisse pour ainsi dire jamais le Pepito en dehors de chez la nounou. Je sais pas, c’est pas trop notre truc.
On a des voisins (appelons les: les Poulpiquets) qui ont un gosse du même âge que le Pepito, un jour ils nous ont sorti « Nous on a confié très vite Poulpiquet-boy la nuit a ses grands parents pour qu’il s’habitue ».
Alors que moi bordel j’aurais jamais pu, déjà techniquement avec l’allaitement ça aurait été impossible

Le Pepito rejetant formellement toute forme de biberon tel moi rejetant toute forme de
Kendji Girac.

Et puis du coup j’aurais du tirer mon lait ce qui est chiantissime.

Ah et puis chiotte j’aurais pas pu le laisser de toute façon, je crois que c’était viscéral je voulais le garder auprès de moi. Pepito addict forever.

Quand il a eu un an on a fait une fiesta on l’a laissé chez les beau-parents, ça s’est super bien passé, mis à part que mes seins ont failli exploser sous la pression lactifère mais sinon cool quoi.

Lady_GaGa_exploding_boobs

Toi aussi tape « boobs explosion » sur google image

MAIS BON PROUT là on eu envie de tranquillité, le Pepito a 2 ans ½ et on s’est dit qu’on allait le laisser un week-end pour profiter un peu, histoire que pour une fois on puisse dormir au delà de 7h heures du mat.

SAUF QUE le Padre a décidé d’être malade dans la semaine, ce qui fait que bien qu’étant guéri pour le week-end il était barbouillus et donc peu enclin à déguster du pinard.

De plus une garce de tempête a décidé d’inonder notre garage ce qui fut fort gênant rapport au bordel monstre qu’il contient.
Faut savoir que notre garage est vierge de toute voiture, jamais l’ombre d’une roue de voiture n’a franchi le pur seuil de ces lieux tellement y’a de souk.

Donc voilà comment d’un joyeux week-end de picole notre week end s’est transformé en week-end de nettoyage-rangeage de garage

>>> YOUPI <<<

garage

Nan mais c’était pas à ce point là, mais vas-y toi trouver des photos d’illustration pour ce sujet bordel!

source

J’ai l’air de geindre mais en fait on a vachement apprécié le calme bordel, PUTAIN enjoy the silence quoi.

Une fois le travail accompli on a pris l’apéro bien sûr ET on a maté Walking dead sans baisser le son au moment des scènes d’action parce que « shiiiiiiiiiit baisse le son ça va réveiller le petit!! »

Le dimanche matin j’ai ouvert l’oeil à 7h20, PUIS je me suis rendormie NIARK NIARK NIARK pendant que mes parents géraient le Pepito depuis 6h45. Je me suis donc levée, ô merveille à 9h20!!!

JOUISSANCE SUPRÊME

Rendez-vous sur Hellocoton !

7

Théorie du genre: quand tu nous soules

ma                                                                source

L’autre jour je lisais un article de Sweetdady qui parlait du fait que ses twins ont un poupon.
Ben vois-tu ça m’a remémoré des souvenirs moisis.

Je me suis souvenu d’un repas de famille fourmillant de cousins-cousines et de leurs mioches. Un des petits gars qui devait avoir 4 ans jouait avec la poussette et le poupon d’une de ses sœurs, un de mes cousins a alors surgi pour engueuler le pauvre mioche parce que « c’est n’importe quoi, tu joue pas avec des jeux de filles !!!».

Euuuuuuuh WTF ? J’étais pas maman à l’époque, mais j’ai trouvé la réflexion complètement débile. Le loulou jouait tranquillement sans emmerder personne, avec un jouet d’enfant. Un jouet bordel, il faisait pas du cheval sur le berger allemand un peu chafouin de pépé Albert !
Oui mais voilà ça n’était pas un jouet pour les enfants de son sexe Oh My God !!

Je ne sais pas ce que pouvait bien penser mon cousin ducon, mais j’imagine bien que ça pourrait être un truc du genre « Oh mais j’ai pas envie qu’il vire femelette ». A l’help .

Mon ancienne nounou (cette saucisse) (oui j’ai eu des problèmes de nounou) (et quand je dis saucisse je suis polie, mon sentiment profond et plutôt de la surnommer par un mot qui commence par -pu et qui fini par -te), bref mon ancienne nounou me disait toujours à propos de mon Pepito « Ah ben lui c’est bien un garçon ».
Rapport au fait qu’il était un brin turbulent, mais bon comme tous les gosses de son âge.

D’ailleurs à mon boulot on dirait qu’il est proactif (ça veut rien dire laisse tomber)(moi aussi je peux inventer des mots pour me la péter, comme kissis = kir cassis).

sauc                                                                    source

Bref bis, la phrase de la saucisse, c’était genre « il aime bien courir, c’est bien un garçon » ou « Il adore les voitures, c’est bien un garçon ».

J’ai toujours détesté cette phrase, c’est d’un cliché. Quelque part en disant ça c’est comme si elle confortait le Pepito dans son comportement, genre c’est bon je peux foutre le dawa c’est ce qu’elle attend de moi. J’y peux rien je suis un garçon Lolilol !

Les stéréotypes ont la vie dure, et ce genre de pensée n’aide pas. Je suis d’accord que même sans le vouloir on doit induire des clichés dans la vie de nos gosses, on est formatés qu’on le veuille ou non, mais rien n’empêche de se poser des questions.

Alors j’essaye de ne pas jouer le jeu des jouets genrés (allitération en « j ») .
Pour Noël le Pepito a eu une magnifique cuisine en bois. Il nous fait des bouffes incroyables, surtout de la « soute »(soupe).
Tu le verrais quand il nous appelle pour déguster les sacro-saints légumes en plastique « A taaa » (à table) > C’est trop choupi-croqui.

Dois-je te faire l’insulte de te demander ce qu’ont pensé mes collègues de mon choix de cadeau en ce qui concerne la cuisine ? Nan je ne te ferai pas cette insulte va.

L’idée d’acheter un poupon au Pepito me tente bien, après s’il y joue pas tant pis, mais il n’aura pas que des voitures et des tracteurs.

D’ailleurs je vais en profiter pour m’insurger devant les rayons de fringues pour enfant, parce que franchement pour les garçons y’a genre 3 pauvres choix merdiques alors que pour les filles ça dégouline de fringues roses et à paillettes. Nan mais shit quoi !

Entre le non choix pour les garçons et le dégueuli de rose pour les filles…

Voilà j’te laisse, je dois faire mes carreaux, ça me gaaave, j’ai le courage d’une limace anémique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6

Rince toi l’œil avec moi

Pour bien commencer cette année 2016 (bonne année à toi ma poule), rinçons nous l’œil joyeusement.

Mettons de côté nos mioches 2 minutes et attardons nous sur les mâles de nos rêves.

Comme Ross dans Friends je vais te faire partager ma liste des 5 personnalités avec qui j’aimerai bien fricoter tranquillou. Bon okaaaay y’a le padre, fidelité, honnêteté, toussa *baille*

 1. Johnny Depp

jd

jd2

Le seul, l’unique, celui dont je suis tombée amoureuse à l’époque de 21 Jump Street, bon ok maintenant il ressemble plus tout a fait a ça. Laisse moi vivre dans le passé steuplé.

2. Norman Reedus

nor2

nor1

Moi vouloir toi. Grrrrrrrrrr. Le Padre est prévenu que si Norman se pointe un jour à notre porte pour m’enlever dans le but de m’épouser je le quitte illico. Bizarrement il s’en est pas offusqué plus que ça.

La première qui ose me dire qu’il fait crado/clodo je lui balance un brocolis vapeur mi-moisi mi-véreux et re-mi-purulent derrière, elle va comprendre sa douleur.

3. Kit Harington

kt2

ki

Si j’avais 15 ans, ma chambre serait certainement tapissée des posters Star Club de Kit grrrrrrrr. You know nothing Jon Snow.

4. Alexander Skarsgard

alex1

alex2

Je vais défaillir, y’a trop de beaux gosses par ici bordel.

5. Henry Calvill

hc1

hc2

Viens ici mon bougre, allons folâtrer derrière un buisson

Voilààààààààà maintenant il ne me reste plus qu’a inscrire ma liste sur une splendide carte à faire plastifier. Et toi, qui sont tes beaux gosses favoris?

Ceux qui font palpiter ton slip à foison? (cette phrase est si classieuse)

Tiens sinon j’ai créé une page facebook pour mon blog, viende ma brave gueuse qu’on rigoule un peu.

Rendez-vous sur Hellocoton !