Un week-end sans gosse

Chers tous,
ce week-end avec le Padre on était au calme, mais alors au calme !

texas-couple-drinking-winesource

A la base tels les pochetrons patentés que nous sommes, on devait aller écumer un salon de la picole et de la bonne bouffe qui se passait non loin de là, on avait donc demandé à mes parents s’ils voulaient bien garder le Pepito.
Ma mère s’est limite roulée au sol de joie.

(j’en ai donc conclu que sa réponse était positive).

Faut dire qu’on laisse pour ainsi dire jamais le Pepito en dehors de chez la nounou. Je sais pas, c’est pas trop notre truc.
On a des voisins (appelons les: les Poulpiquets) qui ont un gosse du même âge que le Pepito, un jour ils nous ont sorti « Nous on a confié très vite Poulpiquet-boy la nuit a ses grands parents pour qu’il s’habitue ».
Alors que moi bordel j’aurais jamais pu, déjà techniquement avec l’allaitement ça aurait été impossible

Le Pepito rejetant formellement toute forme de biberon tel moi rejetant toute forme de
Kendji Girac.

Et puis du coup j’aurais du tirer mon lait ce qui est chiantissime.

Ah et puis chiotte j’aurais pas pu le laisser de toute façon, je crois que c’était viscéral je voulais le garder auprès de moi. Pepito addict forever.

Quand il a eu un an on a fait une fiesta on l’a laissé chez les beau-parents, ça s’est super bien passé, mis à part que mes seins ont failli exploser sous la pression lactifère mais sinon cool quoi.

Lady_GaGa_exploding_boobs

Toi aussi tape « boobs explosion » sur google image

MAIS BON PROUT là on eu envie de tranquillité, le Pepito a 2 ans ½ et on s’est dit qu’on allait le laisser un week-end pour profiter un peu, histoire que pour une fois on puisse dormir au delà de 7h heures du mat.

SAUF QUE le Padre a décidé d’être malade dans la semaine, ce qui fait que bien qu’étant guéri pour le week-end il était barbouillus et donc peu enclin à déguster du pinard.

De plus une garce de tempête a décidé d’inonder notre garage ce qui fut fort gênant rapport au bordel monstre qu’il contient.
Faut savoir que notre garage est vierge de toute voiture, jamais l’ombre d’une roue de voiture n’a franchi le pur seuil de ces lieux tellement y’a de souk.

Donc voilà comment d’un joyeux week-end de picole notre week end s’est transformé en week-end de nettoyage-rangeage de garage

>>> YOUPI <<<

garage

Nan mais c’était pas à ce point là, mais vas-y toi trouver des photos d’illustration pour ce sujet bordel!

source

J’ai l’air de geindre mais en fait on a vachement apprécié le calme bordel, PUTAIN enjoy the silence quoi.

Une fois le travail accompli on a pris l’apéro bien sûr ET on a maté Walking dead sans baisser le son au moment des scènes d’action parce que « shiiiiiiiiiit baisse le son ça va réveiller le petit!! »

Le dimanche matin j’ai ouvert l’oeil à 7h20, PUIS je me suis rendormie NIARK NIARK NIARK pendant que mes parents géraient le Pepito depuis 6h45. Je me suis donc levée, ô merveille à 9h20!!!

JOUISSANCE SUPRÊME

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 réflexions sur “Un week-end sans gosse

  1. 9h20 ?? Putain je peux plus moi, trop pris l’habitude de me lever tôt, comme le week-end c’est moi qui me lève dès qu’un des twins est réveillé. Du coup, quand ils ne sont pas là, je suis déjà content quand je réussis à dormir jusqu’à 8h30 ^^ »

    PS : mais comment je plussoie le fait de regarder une série ou un film sans faire attention au son !

    • Je crains que les gosses nous niquent complètement le sommeil, dire qu’avant le Pepito je pionçais tranquille jusqu’à 10-11h (rien que de l’écrire je pleure un peu).
      Attends le pire pour les séries c’est Kaamelott avec les coups de trompette entre les épisodes, c’est juste horrible faut jouer avec la télécommande toute les 2 minutes 🙂

      • 10-11h ? Pff petite joueuse, je pouvais rester au lit jusqu’à 12h (il y a fort fort longtemps), et devoir me lever si je voulais encore du pain à la boulangerie ^^
        Kaamelott n’on écoute pas fort ici, du coup ça passe niquel 🙂

  2. Il nous est arrivé la même chose avec chéri-chéri. On est parti sur Pari. On a laissé Lucieloup à sa grand-mamou. On a pris un hôtel histoire de se faire deux jours intenses de vacances tranquillou en mode parisien-bobo-cultivé. Et on a eu une angine carabinée tous les deux. Shit. Des fois je crois que l’univers nous en veut…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s