Ces principes que je me suis carrés au cul (lulu) # 2

Un autre principe que je me suis mis derrière l’oreille : le parc.
A la base le parc ça ressemble grandement à une prison pour bébé, les barreaux, espace restreint : tout y est !
Pour moi utiliser un parc ça revenait juste à le « POSER LA »et à brider bébé dans son développement donc FUCK.

Lorsque le Pepito a commencé à bien tenir assis sur son petit cul potelé, quand il jouait, je l’installais sur un tapis d’éveil en mettant dans son dos le coussin d’allaitement (fort utile en cas de vautrage intempestif).
Au début ça marchait pas trop mal comme ça. Le padre lui me disait souvent « Faut qu’on lui achète un parc ! » « Meeeeeeuh non ! » je lui disais « regarde il est bien sur son tapis ».

Puis le Pepito s’est mis à faire Prison Break du tapis d’éveil.
J’ai jamais trop compris comment il faisait, car vois-tu mon Pepito ne fait pas de quatre pattes, il ne marche pas, mais il réussissait à tous les coups la grande évasion…
A force de remuer son popotin il réussissait à sortir du tapis ou à passer par dessus le coussin d’allaitement. Ouais sauf que le carrelage et la tête de Pepito ben ça fait pas bon ménage.

escape

Le Padre m’a ressorti pour la énième fois « Faut qu’on lui achète un parc ! » et là j’ai bien senti que le « Meeeeeeuh non ! » était un argument en mousse (tu sais comme le petit bonhomme de la même matière).
Donc sous la pression honteuse du Padre (bon j’avoue je commençais aussi à me laisser convaincre) on a acheté ledit parc.

Finalement je dois bien admettre que j’en suis satisfaite, ça permet de le poser dedans sans se soucier de sa sécurité. Enfin je peux aller faire mes ablutions quotidiennes ET aller au chiottes tranquillou. (aller aux chiottes peinard ça n’a pas de prix hein Raymonde?!)

J’aime bien aussi le fait qu’il se serve des barreaux pour tenter de se mettre debout.

Bon après je pense aussi qu’il faut pas en abuser, il ne passe pas tout son temps dedans. On passe aussi pas mal de temps à jouer ensemble sur le canap’ et du jour où il en voudra plus y aller j’insisterai pas.
Par contre cet hiver je pense qu’il sera plus qu’utile car tu vois on a un poêle chez nous et forcément on craint un peu le brûlage des mains pepitesques.
Au pire on parquera le poêle !

Bon je te laisse faut que j’aille aspirer la fucking araignée qui vit près de ma cafetière, beeeeeeerk.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions sur “Ces principes que je me suis carrés au cul (lulu) # 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s