Mes petites rombières

Salut marguerite,

tu sais j’ai des conditions de travail difficiles.

Dans mon service je suis la plus jeune (pourtant j’ai plus 20 ans ma bonne dame) et figure toi que je suis entourée de rombières.

Mes rombières ont pour la plupart la cinquantaine ou s’en approchent, même que certaines pourraient être ma mère.

Travailler avec des rombières c’est folklo.

Vieilles-dames-300x200Les rombières quand je leur ai expliqué ce qu’est une cougar

 

La rombière te donne la météo 15 fois par jours:

Le matin en arrivant elle te raconte:

le temps qu’il fait/comment ça va évoluer/ si c’est de saison /comment c’était l’an dernier à la même date.

et j’ai le droit à la même chose le midi au retour du déjeuner et le soir avant de partir histoire de savoir s’il faut mettre un « tricot » (moi j’appelle ça un pull mais bon…).

L’avantage: j’ai pas besoin de regarder la météo avec mes rombières-Romejko.

L’inconvénient: c’est méga-chiant, parfois je sature grave sur le sujet.

 

La rombière aime parler de ses intestins:

Unetelle est constipée, l’autre est sujette à la diarrhée, la rombière aime à te parler de caca dur ou de caca mou.

Je suis pas prude niveau pipi-caca, je suis même pas contre une petite blague scato de temps à autre mais bon la constipation chronique de  Marie-Louise comment te dire….? Je m’en contre-fiche comme de mon premier suppo…

D’ailleurs allons-y franchement ce n’est pas seulement de ses intestins dont aime à parler la rombière,  tout son système digestif y passe.

Tu seras donc heureuse de savoir que Micheline digère mal les œufs, et que la mayonnaise donne des nausées à Pierrette. Et si tu propose un carré de chocolat à Léone elle va s’empresser de te répondre « Ben tu sais bien que le chocolat ça me constipe, enfin heureusement je que je bois du jus de pruneau tous les matins! »

Beuheu pitié, laisse planer le mystère sur ta digestion.

 

La rombière est un peu coincée du derche:

Avec la rombière faut pas rigoler trop fort, faut pas mettre de musique… ben oui sinon tu la gênes.

Elle te sort  des trucs du style: « Les jeunes d’à c’theure c’est plus comme dans l’temps… « , « d’mon temps…. gnagnagna » tu vois le genre quoi.

LEUR époque c’était l’âge d’or, depuis TOUT EST NUL.

Par exemple une fois y’en a une qui m’a soutenu mordicus que maintenant les jeunes repassaient plus leurs fringues et que ça faisait négligé et gnagnagna…

Sauf que raté moi je repasse mes fringues (visiblement ça doit pas se voir, je me demande bien pourquoi je me fais iech) mais bon chacun fait bien ce qu’il veut merde quoi!

Je te parle pas non plus de comment internet c’est » le mal ». Selon elle c’est limite si dès que tu cliques sur l’icône pour te connecter sur le net PAF ton compte en banque est vidé illico > tendre naïveté

 

Bon je critique, je critique, mais au final je les aime bien quand même mes rombières, bien lancées elle peuvent délirer à donf. Elles font genre je suis pudique mais en fait elle adorent les blagues de cul, et depuis que je leur ai expliqué ce qu’est une cougar elle aiment à rigoler de ça les bougresses.

 

Bon allez marguerite je te laisse faut que j’aille lacer mes chaussures.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publicités

9 réflexions sur “Mes petites rombières

  1. Dans mes bras coupine !! Je suis aussi la plus jeune au boulot (enfin, on vient de recevoir une fournée de petits nouveaux qui font remonter la moyenne d’âge), mais heureusement, mes collègues, elles sont jeunes dans leur tête et vraiment sympas. Ooooouuuf. Tu as toute ma compassitude…

    • Huhu ma coupine adorée viens là que j’te bisoute!
      Ouais les collègues faut se les farcir mais bon y’a bien pire.
      Sinon je viens de loler toute seule en me disant que t’aurais du appeler ton blog « le chat qui goûte (surtout le dimanche) ».
      >Cherche pas j’ai bu 2 verres de vin ce midi et je suis beurrée comme un p’tit lu…

  2. Il y a une ancienne collègue fort célèbre dans mon service et que je n’ai point connue. Figure toi qu’elle disait sans aucun tabou qu’elle buvait son urine le matin car c’est bon pour la santé. Voilà voilà…
    Sinon je repasse pas, mon dieu je suis une jeune dépravée !

  3. Pingback: Quand l’allaitement dérange | Mama Loca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s