Ce projet de naissance

Ma petite poule,

quand le Pepito était ventre inside et que le délai des 3 mois de grossesse fatidiques a été passé je me suis penchée sur l’accouchement à venir, car il fallait bien le démouler à un moment ou à un autre ce gamin.

Je me suis renseignée sur ce qu’on appelle l’accouchement physiologique soit un accouchement naturel ce qui est bien évidemment l’inverse de l’accouchement médicalisé. S’il y a un problème effectivement qu’on passe dans le médicalisé c’est bien normal, mais si tout roule ma poule sache qu’il y a des actes franchement discutables qui sont réalisés parfois en automatique parce que « Ben, on a toujours fait comme ça ma pauv’ dame » du style l’épisiotomie, huuuuuuuummm c’est si agréable de se faire découper tel un poulet de Bresse juste parce que toi gynéco tu as « l’habitude » de faire comme ça. (et sur ce coup les SF ne sont pas forcément mieux, tout dépend du lieu où tu accouches).

Le projet de naissance sert à exprimer tes souhaits et tes refus vis à vis de ton accouchement, le mieux est de le présenter au médecin ou à la sage-femme de la maternité avant ton accouchement pour le faire « valider » quitte à éventuellement changer de maternité s’il est refusé car dans certaines maternités on peut se heurter à un protocole ultra-strict où les parents n’ont qu’à fermer leur gueule et subir n’ont aucune marge de manoeuvre.

Pour moi l’accueil du projet de naissance a été parfois un peu « froid » selon les interlocuteurs que j’ai pu rencontrer.

A la maternité lorsque j’ai parlé de mon projet de naissance à la sage-femme qui me recevait,  elle s’est immédiatement mise sur la défensive en me sortant « Mais qui vous a parlé du projet de naissance?! », du genre: « mais qui vous a mis ça dans la tête? » > ambiance!

Finalement à la lecture du projet elle s’est radoucie et m’a dit « Oh mais pour la plupart de ces points c’est déjà ce que nous pratiquons ici » Ouuuuuf sauvée…! J’ai bien l’impression que dans la tête des soignants un projet de naissance c’est le produit de parents baba-cool à moitié illuminés qui souhaitent un accouchement avec les dauphins, où il y aura des incantations à notre mère la terre, puis dégustation du placenta… sans sel s’il vous plaît.

Voici donc mon projet de naissance:

big-preg

Projet de naissance

Je souhaite qu’on m’explique tous les gestes pratiqués et qu’on ne fasse rien sans me prévenir auparavant.

Le travail

 -Je souhaite être libre de mes mouvements.

 Soit avoir le monitoring en discontinu, ou bien le monitoring ambulatoire.

 -Je ne souhaite pas être perfusée.

 -Je ne souhaite pas de péridurale, si je venais à en demander une j’aimerais que mon choix me soit rappelé.

 

-Déclenchement

-Je ne souhaite pas (dans la mesure du possible) de déclenchement de l’accouchement.

 (Pas de décollement des membranes ou une rupture de la poche des eaux.)


-Accouchement :

-Je souhaite accoucher dans la position de mon choix, accroupie dans l’idéal.

 -Je ne souhaite pas d’épisiotomie sauf si danger pour le bébé ou pour moi, je préfère une déchirure.

 

-Naissance :

 -Je souhaite un peau à peau le plus long possible et laisser bébé aller au sein tout seul.

 -Attendre que le cordon cesse de battre avant de le clamper.

 -Que mon bébé ne soit ni sondé, ni aspiré sauf si problème.

 -Que le bain soit donné plusieurs heures après la naissance, voire le lendemain .

 

-Ensuite…

 -Si besoin d’une révision utérine je souhaite être anesthésiée.

 -Idem en cas de déchirure (ou bien d’épisiotomie) je souhaite être anesthésiée pour être recousue.

 -Étant donné que j’ai fait le choix allaiter, pas de biberon de complément et si cela est nécessaire que le lait soit donné avec une cuillère , tasse ou autre (pas de tétine) .

Ce projet m’a été inspiré par: mes rencontres avec ma sage-femme d’amour tu sais: Louisette (on en a discuté lors de l’entretien du 4 ème mois), mes lectures (je te donne la biblio à la fin de l’article) et aussi énormément par une amie pro-accouchement physio super calée sur le sujet (♥ my bretzel girl).

MAIS, car il y un MAIS finalement mon accouchement ne s’est ABSOLUMENT pas déroulé comme prévu (ça fera l’objet d’un nouvel article) et malheureusement il y a assez peu de points de mon projet de naissance qui ont été respectés et aujourd’hui encore ça me reste au travers de la gorge.

Cette naissance je l’avais rêvée et imaginée au final j’ai l’impression d’avoir raté quelque chose. Je crois que je ne m’étais pas assez préparée au fait que parfois les choses peuvent nous échapper.

Ma biblio sur le sujet:

Les 10 plus gros mensonges sur l’accouchement – Blandine Poitel 

Attendre bébé autrement – Catherine Piraud-Rouet

J’accouche bientôt et j’ai peur de la douleur – Maïtie Trélaün

Prenez en main votre santé – Michel Dogna (ce livre parle de santé en général mais il y a des paragraphes sur l’accouchement et l’allaitement, perso c’est ma bible santé)


Publicités

15 réflexions sur “Ce projet de naissance

  1. On dirait « mon » projet de naissance! La classe! Quelle dèche que ça se soit pas passé comme tu l’avais voulu… Tu m’étonnes que ça te soit resté en travers de la gorge! Louisette n’a rien pu faire? 😦
    Le livre « J’accouche bientôt et j’ai peur de la douleur » de Maïtie Trélaün, ça a été ma bible. J’ai adoré lire les témoignages des autres mamans (et des papas!!), ça m’a vraiment rassuré de voir les récits de ceux qui en étaient sortis vivants!

    • Mais euh copiteuse 😉
      Malheureusement Louisette exerce en libéral et ne se rend pas dans les hôpitaux, mais je pense qu’elle n’aurait rien pu faire de plus car ça a « mal tourné » à cause d’un problème médical.

  2. C’est comme si tu avais écrit cet article pour moi ^^ Non pas que les premiers mots réfèrent à mon pseudo, mais juste parce que ce projet de naissance ressemble fort au mien… Moi aussi, j’ai eu le droit au regard qui tue lorsque j’ai parlé d’accouchement physiologique. D’ailleurs, on m’a tout de suite répondu « Madame, ici, on n’accouche pas dans l’eau »… Alors que moi, tout ce que je voulais c’était accoucher accroupie! Et comme toi, mon accouchement s’est passé différemment de ce que j’avais prévu… Bref, (presque) tout pareil quoi sauf que j’ai quand même dégusté le placenta #HumourHein?

  3. Intéressant ton article ! Moi pour le coup je ne m’étais pas du tout renseignée sur l’accouchement physio, j’avais juste dit que je voulais essayer de le faire sans péridurale et une première mise au sein dans les premières 30 minutes. Quand j’ai annoncé en arrivant que je ne voulais pas de péridurale a priori, on m’a limite traitée de folle et on m’a dit que je changerai d’avis. Bon c’est vrai, j’ai changé d’avis, mais en même temps j’ai pas franchement été soutenue côté accompagnement de la douleur… Mais je pense que je vais me renseigner sur l’accouchement physio pour la prochaine fois (si prochaine fois il y a, of course)

    • Tu sais si tu restes sur le dos pendant le travail ça décuple la douleur donc ça m’étonne pas que tu n’ai pas pu tenir. Et puis je pense aussi que l’accompagnement joue beaucoup. J’ai aussi pris la péri finalement…Quand je pense que nos mamans ont accouché sans péri et sur le dos… CHAPEAU

  4. Je suis entièrement d’accord avec toi. Il est parfaitement légitime d’avoir des revendications quant au déroulement de sa propre ponte, nom d’un caramel ramolli (je veux dire, même au McDo on te laisse choisir entre ketchup et mayo, quoi). Je trouve ça scandaleux que certaines équipes médicales ne respectent pas les directives des parturientes (hum, quel qualificatif sexy). Sauf en cas d’urgence bien évidemment, je ne suis pas un calamar idiot, voyons. Un projet de naissance est une chose utile, justement dans le cas où la femme ne serait pas en mesure d’exprimer correctement ses souhaits le jour J. Parce que non, gémir en chinois, suspendue à la tringle du rideau de douche, ce n’est PAS s’exprimer correctement.

    Bref. Moi j’ai eu de la chance, pour l’accouchement de ma Mini-Croûte, de faire face à des professionnels très compréhensifs et bien formés (gérer une femme qui accouche avec péridurale ou sans péridurale, on dira ce qu’on veut, c’est pas le même boulot). Je croise les orteils pour que la naissance de mon Lardon-bis se déroule aussi bien (sauf qu’entre-temps on a déménagé dans une plus grande ville, avec un très gros hôpital, et qui dit grosse structure dit aussi, souvent, moins de rapports humains, mais bon… je croise les orteils, donc).

    Voilà.

    Et puis en lisant ta bibliographie, j’ai eu une sorte d’illumination.
    « Chéri, c’est toi ? »

    (Mon Homme est aussi un grand adepte de Michel Dogna, à tel point que parfois j’ai l’impression que ce type vit avec nous.) (Coucou le chlorure de magnésium dégueulasse dans le frigo !)

    • J’espère pour toi que le big hôpital n’est pas une usine à accoucher, c’est vrai que souvent plus la structure est grosse plus c’est l’abattage.
      Huhu le chlorure de magnésium oui chez moi y’en a souvent dans le frigo et ça vaut carrément pas un bon verre de kir!

  5. projet de naissance dans le même style pour mon second, et cesarienne… projet de naissance avec cesarienne incluse, pour le second, et quasi respecté… mais bon sang, ils ont eu du mal a respecter, et l’homme (je l’aime) a veillé au grain…

  6. Pingback: Cet accouchement PAS de mes rêves | Mama Loca

  7. Pingback: THE Projet de naissance | Mama Loca

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s